Les cafés-débats du Fil Rouge: Première édition réussie !

Le café-débat n°01, sur le thème « Les médias, un enjeu pour la démocratie » s’est déroulé le lundi 19 Décembre 2011 !

Un vrai succès pour cette première édition, en témoigne le nombre de participants

Rappel du tract annonciateur:
Les enjeux électoraux de 2012 nécessitent un débat le plus large
possible entre les citoyens, une démocratie consciente,
une parole libre
Or face à cet enjeu, qu’en est-il des médias aujourd’hui ?
Le pluralisme dans la presse écrite et l’audiovisuel est en danger.
L’hyper concentration des médias entre les mains de quelques affairistes ne permet plus aux médias d’assurer leur rôle de contre pouvoir indispensable à la démocratie.
D’autres maux mettent à mal la liberté d’information, difficultés financières des journaux, dérives éditoriales sensationnalistes, PDG de l’audiovisuel public nommés par le président de la république, Quelles perspectives pour les médias à l’ère de l’internet, du développement des réseaux sociaux, et des nouvelles chaines de la TNT.

Autant de thèmes sur lesquelles nous discuterons avec l’éclairage de professionnels de l’audiovisuel et de la presse.

Bernard Loche – rédacteur en chef audiovisuel public
Jérôme Bouvier – journaliste ; organisateur de la Journée Internationale
du Journalisme
Patrick Appel-Muller – directeur de la rédaction du journal L’Humanité

Retrouvez le compte-rendu de la soirée: CR_fil rouge n°01

 

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Les cafés-débats du Fil Rouge: Première édition réussie !

  1. Le compte-rendu de la soirée et les propositions faites:

    « Les grands médias posent un réel problème à la démocratie. Ils ne contribuent plus à élargir le champ démocratique mais à le restreindre, voire à se substituer à lui. Les groupes médiatiques sont devenus les chiens de garde du désordre économique établi. Ces groupes sont devenus les appareils idéologiques de la mondialisation. Ils ne se comportent plus comme des médias mais comme des partis politiques. Ils s’érigent en opposition idéologique. » Ignacio Ramonet.

    DEBAT

    La fracture entre les médias et les citoyens : 2005 et le référendum sur le traité européen a mis en lumière cette fracture. En 2002 déjà, les médias n’avaient pas perçu la montée du Front National et certaines lignes éditoriales ont pu alimenter cette percée.
    Les difficultés de la presse écrite : France Soir, La Tribune …, la disparition d’un journal quel qu’il soit, est un morceau de démocratie qui part avec.
    Passer sur le net est une manière de faire disparaitre des titres comme à France Soir.
    Journal l’l’Humanité, journal indépendant tiré à 52 000 exemplaires par jour (75 000 pour Libé mais qui bénéficie de lieux de distribution attribuées comme avions, hôtels…). Crise de la distribution avec Prestalis en danger ; fermeture des kiosques à journaux.
    La réforme de l’audiovisuelle publique : mise en place par la commission Copé, président de l’UMP ! Avec notamment la nomination des PDG par le président de la république.
    Le profil sociologique du journaliste, la formation et la question de la diversité.
    Le pluralisme de la presse en danger : la presse de plus en plus concentrée aux mains des puissances d’argent ; non seulement une centaine de quotidiens ont disparu mais en plus dans les régions il n’y a plus de concurrence ; les titres sont concentrés entre les mains de grands groupe comme Lagardère, Dassault, Hersant.
    Contenu des journaux télévisés, le traitement de la campagne et la ligne éditoriale des rédactions.
    L’ère des communicants : 50 000 journalistes mais en face 200 000 communicants.
    Les conditions de travail des journalistes : des salariés victimes de la précarité, de la dégradation de leurs conditions de travail, de la baisse des budgets et notamment dans l’audiovisuel public.
    Un slogan a fusé « Travailler moins pour informer mieux ».

    Des liens pour en savoir plus sur les propositions du Front de Gauche sur les médias.
    http://projet.pcf.fr/14702
    http://culture.pcf.fr/12313
    http://culture.pcf.fr/9616
    http://culture.pcf.fr/12312

    Quelques de propositions du Front de Gauche

    – Inscrire le Droit à l’information et à la culture dans la Constitution, tant pour les médias publics que privés.
    – Création d’États généraux des Médias, constitués de professionnels, de parlementaires, de syndicats, d’associations.
    – Augmentation des aides à la presse, et notamment les journaux à faible ressource publicitaire ; Soutien au réseau de distribution et de vente : aide postale et aide aux transports ; Création d’un pole public d’impression
    – Abrogation de la loi sur l’audiovisuel public qui a permis la nomination des PDG du par le président de la République.
    – La redevance, une des plus faibles d’Europe, devra être définie au prorata des revenus.
    – Mettre fin aux concentrations en imposant des seuils « anti-concentration » très forts sur le multimédia ; Interdire aux groupes tributaires de commandes de l’Etat de posséder des médias.
    – Remplacer le CSA (Conseil supérieur de l’audiovisuel) par un Conseil supérieur des Médias : composition tripartite : parlementaires, professionnels et citoyens (syndicats, associations…). Ses prérogatives : élection de son président(e) ; contrôle du respect des obligations ; élaboration d’un statut des médias publics, privés et associatifs, avec les syndicats et qui sera présenté devant les États généraux des médias et débattu devant le Parlement.
    – Renforcer l’intervention des salariés dans les rédactions : Renforcer le droit des salariés et leur représentation dans les Conseils d’Administration, et notamment dans le secteur public (avec représentation portée à 50%).
    – Des PDG élus par les Conseils d’administration sur proposition du CSM et sur un projet d’entreprise. Dans les entreprises de presse, les rédactions auront le droit de s’opposer aux nominations des responsables éditoriaux par saisine des Comités d’entreprises.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s